armines.net | Février 2016 |

Produire de l’eau chaude à partir de la chaleur des eaux usées : Un défi technologique original et innovant que la société SOLARONICS Chauffage va relever en s’appuyant sur l’innovation du Centre efficacité énergétique des systèmes (CES) de MINES ParisTech, qui a fait l’objet d’un transfert de technologie ce 24 février 2016 avec ARMINES.

Signature du transfert de technologie entre Philippe Outrequin de SOLARONICS Chauffage, Denis Clodic de EREIE et Denis Huguenin d’ARMINES le 24 février 2016.

La réglementation thermique (RT 2012) a fait de l’eau chaude sanitaire (ECS) un poste énergétique aussi important que le poste chauffage. Un constat qui a amené à voir les eaux dites “grises” d’un autre œil, car ces eaux partant à l’égout après une première utilisation (eaux des douches, lavabos, lave-vaisselles et lave-linges) sont encore tièdes (autour de 30 degrés), et représentent une source d’énergie correspondant aux besoins de production de l’eau chaude sanitaire. Le CES, centre de recherche commun de MINES ParisTech et d’ARMINES s’est donc lancé dans le développement d’une technologie de pompe à chaleur (PAC) permettant de récupérer l’énergie contenue dans ces eaux grises, énergie de surcroît constante toute l’année. 

Une solution d’amélioration de l’efficacité énergétique


Cette technologie dénommée PAC Facteur 7 a ainsi permis, en collaboration avec la société EREIE, issue de l’essaimage de MINES ParisTech et d’ARMINES, de concevoir un dispositif innovant d’extraction des calories contenues dans les eaux grises filtrées, pour les transférer à l’eau de ville, afin de produire grâce à la PAC de l’eau chaude sanitaire et à la stocker à une température supérieure à 55°C.        
Le système permet aux eaux grises de passer par gravité à travers un filtre, puis d’être stockées dans une cuve, avant de produire de l’ECS à 58°C. Le dispositif a été validé par de multiples essais au CES dans des conditions variées. Il permet de réduire la consommation énergétique de 6,4 fois par rapport à un chauffe-eau à résistance électrique.  

   

Un nouveau transfert ARMINES

Cette innovation comprenant des brevets et du savoir-faire, d’abord licenciée à EReIE, est maintenant transférée par ARMINES à la société SOLARONICS Chauffage. Une nouvelle branche d’activité pour cette société basée à Armentières, qui lui permettra de proposer à sa clientèle des économies d’énergie substantielles sur le poste ECS comprises entre 60 à 80 % par an. Une technologie innovante qui pourra être utilisée dans des immeubles résidentiels collectifs, en neuf comme en réhabilitation, ainsi que dans  les bâtiments tertiaires consommant de grandes quantités d’eau chaude (hôtellerie, piscines, etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *